Des scientifiques de Virginia Tech ont révélé une nouvelle voie d’étude des gènes du moustique en utilisant une méthode d’édition du génome connue sous le terme CRISPR-Cas9. L’édition de génome permet aux scientifiques d’étudier le génome des organismes en enlevant ou ajoutant certains gènes afin d’observer de quelle manière l’organisme est affecté. CRISPR-Cas9 rend l’édition de génome plus efficace et accélère le développement de nouvelles stratégies de contrôle des moustiques ou de prévention des maladies.

 

« Nous avons réduit le capital humain nécessaire pour évaluer les gènes dans les moustiques transportant des maladies par un facteur de 10 » a dit Zach N. Adelman, professeur associé à Virginia Tech. « Peu de groupes de recherche ont les ressources leur permettant de passer 4 mois à travailler avec 5’000 embryons de moustique pour étudier un gène qui pourrait finalement n’avoir aucun rapport avec leur travail. Maintenant, ils peuvent potentiellement faire la même étude en une semaine ».

Source : http://www.vtnews.vt.edu/articles/2015/03/031715-fralin-crispr.html