PHYSIOLOGIE La perturbation du rythme circadien entraine l’obésité

Les hormones appelées #glucocorticoïdes stimulent la production de cellules graisseuses matures. Chez l'homme, les niveaux de glucocorticoïdes augmentent naturellement le matin et tombent le soir, mais le #stress peut également les élever.

Pour étudier la relation entre les taux de glucocorticoïdes et le #gain_de_poids, Mary Teruel de Stanford University en Californie et ses collègues ont injecté des glucocorticoïdes à des souris pendant différents moments de la journée, mais ont donné à toutes les souris la même quantité de nourriture. Les souris ayant reçu l'hormone tard dans leur phase de veille ont pris du poids. Mais les souris injectées juste après s'être réveillées - alors que leurs niveaux de glucocorticoïdes étaient déjà naturellement élevés - ne l'ont pas fait.

Les résultats suggèrent que des taux élevés de glucocorticoïdes à des moments inhabituels de la journée pourraient contribuer à la prise de poids. Cela pourrait aider à expliquer pourquoi le stress et les #cycles_de_sommeil perturbés sont liés à l'augmentation du poids.

Article original: Bahrami-Nejad, Zahra, et al. "A Transcriptional Circuit Filters Oscillating Circadian Hormonal Inputs to Regulate Fat Cell Differentiation." Cell Metabolism 27.4 (2018): 854-868.

#Science #Nature_FE #Métabolisme

par Aissani, B

 

Source: https://www.facebook.com/NatureFE/